TENDANCE IMPERTINENCE 2018 - Page 5

  • Tendance Impertinence et sa palette de l'Ile Maurice

    Mes idées couleurs pour un air de printemps inspiré de la "Mama", idole de grillage et de plâtre ornant un petit temple Indhouïste de plein air que j'ai découvert avec ravissement.

    Je marchais le nez en l'air dans une petite ruelle de Flic-en-Flac (j'adore le son) et c'est l'odeur de l'encens qui m'a guidée jusqu'au temple minuscule. Ils ont mis la statue derrière une grille mais j'ai été autorisée à la photographier.



    palette ile maurice .jpg

    Un jeune homme entouré de pots de peinture et portant un turban était en train de poser des couleurs éclatantes sur une autre sculpture qu'il venait d'achever à côté.


    Vous pouvez voir les photos de cette sculpture votive surprenante dans ma galerie "Mes photos coup de coeur".



    Quand il a eu trop chaud, il s'est assis près de moi et m'a parlé de "la Mama".


    Je rends hommage à Soon, sculpteur fervent et discret qui ne sera jamais dans aucun livre d'art.


    Mais... mais... peut-être que ses couleurs si harmonieuses, continueront leur voyage grâce à vous; sur un pull, un coussin, un rideau, un bijou?

  • Tendance Impertinence aime l'osier.

    Encore plus d'osier pour une déco nature gratuite.

    Vous avez étés nombreux à réagir au post sur l'osier. Voici une belle réalisation photographiée en 2008 au très étonnant jardin de Wesserling en Alsace; dans le cadre de l'opération "Jardins Métissés". Félicitations à l'auteur anonyme!

    La réalisation en est relativement simple: le coeur de la fleur est en fait un "début de panier" et les grands brins qui restent sont courbés pour former les pétales de la fleur.

    fleur osier.jpg


    Sur une série d'axes métalliques on a enfilé divers objets en bois ainsi que des noix.
    La fleur est piquée sur une belle branche droite plantée en terre. Remarquez les feuilles en bois.

    Difficile de ne pas s'inspirer de ce que l'on voit en voyageant; c'est stimulant.
    Mais plutôt que de copier essayons d'inventer autre chose. Une autre sorte de fleur, un animal, un objet...

    Action!

  • TENDANCE IMPERTINENCE FABRIQUE SA LESSIVE AU SAVON DE MARSEILLE

    TENDANCE IMPERTINENCE FABRIQUE SA LESSIVE AU SAVON DE MARSEILLE

    Oui voici une nouvelle rubrique au titre surprenant j'en conviens. Sur ce blog attendez-vous à quelques surprises. J'ai toujours été un peu impulsive et imprévisible.

    Je ne veux plus mettre les pieds au rayon entretien des supermarket. L'odeur me répugne. Je ne veux plus cautionner l'industrie de la chimie parfumée et toxique qui nous ment sur la notion de propreté à base d'azurants optiques. On nous conditionne à acheter "du poison" avec de belles images de pub: plages exotiques, fleurs de tiaré qui volent, nounours moëlleux, bébé blond aux yeux bleux, ménagères branchées, techniciens débiles effectuant des tests blancheur...Pourquoi ne nous montrent-ils pas une rivière polluée? C'est moins vendeur?

    Je fabrique moi-même ma lessive liquide. Elle me revient à 0.10 euros le litre.

    savon 4.jpg


    En voici la recette. Il vous faut:
    - 1 vrai savon de Marseille de bonne qualité (72% d'huile d'olive mais même pas obligé).En général le cube est vendu en 300 grammes.
    - 1 bouteille de 1,5 litre vide (arracher l'étiquette d'origine).
    - De l'eau chaude du robinet.
    - 1 râpe à fromage.




    Fabrication: Râper le savon en copeaux moyens pour obtenir un petit tas de 10 grammes environ. Mettre les copeaux dans la bouteille, remplir d'eau chaude mais pas à ras bord car le savon va gonfler en fondant. Garder un vide qui permetta de secouer le mélange. Laisser reposer une nuit. On peut rajouter quelques gouttes d'huiles essentielles de son choix: lavande, thym, orange...
    Vous avez obtenu une excellente lessive concentrée qui sent bon et qui lave impeccablement. Pensez à écrire "lessive" sur la bouteille et tenir hors de portée des enfants. Du vinaigre blanc me sert d'adoucissant textile pas cher non plus.

    savon 3.jpg


    A utiliser en machine ou à la main comme une lessive ordinaire. Si le mélange vous semble trop concentré, diluer en rajoutant de l'eau dans la bouteille. En machine, faite un essai avec une petite quantité pour trouver la dose qui convient. Vous pouvez en préparer à l'avance.
    On peut faire un atelier fabrication avec des amis, des enfants, c'est ludique et on partage.
    On trouve des pavés de 300 grammes à environ 2.25 euros et des barres de 2 kilos à 12 euros. je vous laisse comparer le coût de cette lessive avec celle que vous achetez habituellement.
    savon 1.jpg
    Et vive l'économie domestique!

  • Ma palette Guggenheim

    Rechercher des idées: voilà une bonne activité. Visiter des musées pour être stimulé ou marcher sur une plage pour se vider l'esprit, c'est selon. On peut alterner.

    J'arrive de Bilbao au Pays Basque (País Vasco ou Euskadi). j'ai visité le musée Guggenheim, musée d'art moderne et contemporain ouvert depuis 1997, oeuvre de l'architecte Frank Gehry. On parle d'un "effet Guggenheim" à propos de l'impact que ce lieu a eu sur la ville.

    Moi je vous parlerai de "l'effet Guggenheim" sur ma personne: je l'ai bien sûr photographié, mais plus encore, j'ai retravaillé les photos avec un logiciel de dessin. Et voilà comment parfois j'invente mes gammes de couleurs; je prends les couleurs dans le paysage. Pas évident ici vu que l'édifice en titane reflètait le soleil doré... Ah! le rêve du peintre: capturer la lumière... j'ai aussi pris le bleu du ciel.


    tableau bilbao 5.jpg


    Je l'ai fait aussi avec une photo prise en Bretagne (Breizh) dans le secteur de Kerlouan, Finistère (Penn ar Bed). Une toute autre lumière, un orage approche, c'est la fin de l'été. C'est un peu spécial l'effet peinture sortie du tube, j'en conviens; mais c'est très fun!


    peiinture finistere kerlouan.jpg

  • TENDANCE IMPERTINENCE VOUS BOOSTE

    Tendance Impertinence vous booste, personne n'est nul!

    Vous avez très envie - et peut-être depuis longtemps- de dessiner, peindre, sculpter, vous exprimer. Mais voilà, votre dernier essai remonte au temps du lycée, du collège ou même peut-être de l'école maternelle...

    Beaucoup de personnes m'ont confié qu'elles gardent un mauvais souvenir des cours d'arts plastiques à l'école et même un nombre étonnant d'entre elles m'ont parlé d'un "blocage définitif". Envolé l'enthousiasme! Terminé l'élan spontané! On n'a pas eu la chance d'avoir un prof génial qui vous a communiqué sa passion. Alors on se croit "nul". On n'essaie plus rien. On passe à autre chose, on oublie.

    Non! Personne n'est nul! Je sais par expérience qu'aucun blocage empêchant l'expression de soi n'est définitif. Si vous avez des mains, des yeux, un tempérament un peu "combatif" et qui sait, une personnalité de créateur en sommeil, allez-y! Commencez petit.

    mains peignant 2.jpg


    Ce site veut vous accompagner et vous booster. Si vous vous mettez en mouvement, n'arrêtez pas. La création c'est tous les jours et dans tous les domaines. Mais lorsqu'il est question de s'exprimer par le biais de l'art, la sincérité est rigoureusement nécessaire.